Blog

Comment remédier aux déperditions de chaleur dans une maison ?

Les logements qualifiés de « passoires thermiques » seront interdits à la location en 2028. Eh oui, l’énergie coûte cher à nos porte-monnaie et à l’environnement… Il est donc grand temps de s’interroger sur l’isolation de nos habitations. Voici quelques pistes pour remédier aux déperditions de chaleur.

30% des pertes de chaleur émanent du toit

Sa grande surface, son exposition au vent et la chaleur ascendante de l’habitation font de la toiture un fort vecteur de déperdition. Isolez-la au mieux selon que vos combles sont aménagés ou non : pose de laine de verre ou soufflage entre les fermettes, isolation déroulée sur plancher dans les combles notamment.

20 à 25% sont provoquées par l’air renouvelé et les fuites

La chaleur s’échappe de votre maison même lorsque vous n’ouvrez pas vos fenêtres. Cheminée, VMC, gaines électriques, ouvertures de petite taille provoquent autant de fuites. Détectez-les et calfeutrez-en un maximum grâce à du silicone, du mortier ou de la mousse isolante.

20% également pour les murs

Leur isolation est primordiale pour limiter la formation de ponts thermiques. Procédez idéalement à une isolation par l’extérieur (ITE) qui supprime totalement le phénomène. Si votre budget est limité, isolez par l’intérieur, avec la conséquence subsidiaire de perdre en surface habitable.

15% de la déperdition provient des ouvertures

Premières concernées : les fenêtres. Choisissez-les avec un coefficient d’isolation thermique (Uw) le plus bas possible (autour de 1). Optez pour du double voire triple vitrage selon le besoin, et des matériaux de qualité.

En savoir plus sur les fenêtres

Les portes donnant sur l’extérieur doivent aussi retenir votre attention. Leur isolation doit être efficace, jusqu’à la serrure qui peut provoquer une fuite thermique !

En savoir plus sur les portes

Enfin, équipez l’ensemble des ouvertures de volets. Roulants ou battants, ils accentueront l’isolation une fois fermés grâce au sas d’air ainsi créé.

En savoir plus sur les volets

10% environ de la perte de chaleur est causée par le sol

L’isolation du plancher bas n’est pas à négliger. S’il existe un vide et que le plancher est accessible, procédez par le dessous car elle aura moins d’impact sur le logement. Par le dessus, il faudra poser des panneaux isolants rigides et couler une chape. Ainsi que relever les seuils des portes en conséquence.  

Faire des aménagements ou des rénovations pour réduire les déperditions de chaleur a bien sûr un coût. Mais n’oubliez pas que c’est un investissement, qui peut fortement réduire votre facture énergétique. Pour identifier les faiblesses votre logement en la matière, faites réaliser un audit énergétique. Et songez aux aides à la rénovation proposées par le gouvernement !

Nos autres conseils

Sécurisez, programmez, ...

La lumière, c’est la vie ! Mais à condition seulement de savoir l’apprivoiser… Lisez toutes nos astuces pour profiter au maximum de ses bienfaits sans la subir.

Que vous soyez à la maison, au travail ou en vacances, la sécurité de votre foyer n’a pas de prix. Retrouvez tous nos conseils pour protéger au mieux votre intérieur et ceux que vous aimez.

Et si vous preniez le temps de profiter sereinement des vôtres ? Découvrez tous nos bons plans pour une maison plus confortable, plus performante et plus économe en énergie.